L'essentiel de la discographie française et internationale de Joe Dassin. Sa biographie, ses compositions, son répertoire, les versions originales et les reprises

Blue Country sur TwitterFacebook Google+ flux RSS Pinterest Instagram VK ello

Club International Joe Dassinl - Fan Club Officiel depuis 1981
Dernière Parution - Joe Dassin - La Sélection Best Of 3 CD
Livres / Revues - Maritie & Gilbert Carpentier - L'Âge d'Or des Variétés

Biographie Musicale



Séducteur raffiné, d'une élégance nonchalante, Joe Dassin a marqué les années 70 avec une série de tubes qui traversent le temps. Malgré sa disparition aussi subite que brutale le 20 août 1980 à Papeete, son public lui reste fidèle et garde, à jamais, l'image souriante de cet homme au parcours exemplaire.

Si "L'Amérique" fut l'un de ses grands succès, c'est bel et bien dans ce pays qu'il vit le jour. Né Joseph Ira Dassin le 5 novembre 1938 à New-York, Joe est le fils du grand réalisateur d'origine juive russe Jules Dassin et de la Hongroise Béatrice Launer, violoniste virtuose.
Pendant son enfance, il habite New York et Los Angeles. À cause du maccarthisme, ses parents s'expatrient en Europe. La famille déménage de nombreuses fois et Joe connaît beaucoup d'écoles, suivant son père dans ses tournages. Il étudie à l'Institut Le Rosey en Suisse, passe son bac à Grenoble, puis étudie l'ethnologie à l'université du Michigan. Il revient par la suite en France et travaille comme technicien pour son père, puis fait quelques figurations dans ses films.

1965 - photo INA - crédits Louis Joyeux


1955 - Joe repart aux USA pour continuer ses études, tout en se frottant aux rudesses de la vie active, histoire de payer ses cours d'ethnologie. Il commence à jouer de la guitare avec Alain Giraud, un camarade. Tous deux chantent des chansons folkloriques américaines, mais aussi des chansons de Brassens. Ils disaient à leurs auditeurs "ça c'est du folklore français !". Joe est un fervent admirateur de Brassens. Un temps disc-jokey, il rencontre Bob Dylan, alors à ses tous débuts.

De 19571965) - Joe joue des petits rôles dans les films de Jules Dassin, son père, le célèbre réalisateur du "Riffifi chez les Hommes" (voir # article). En 1958, on le voit d'ailleurs, chanter et jouer de la guitare dans le film La Loi. Ce film lui vaut aussi son premier enregistrement sur un super 45T paru chez Versailles (90 S 252). Il est alors acteur mais aussi assistant pour les films de son père. Pendant le tournage de "Celui qui doit mourir", il écrit une nouvelle "Baleine sur canapé" qui sera publiée en 2013 dans le livre "Cadeau pour Dorothy" (voir # article).

1958 - Joe Dassin - La Loi (Jules Dassin)

1962 - Joe revient en Europe. Il s’installe en Italie, puis son père l’engage comme assistant sur le tournage de Topkapi, il devient ensuite animateur à Radio Luxembourg. voir # Joe Dassin au cinéma

1963 - Joe rencontre une jeune fille, Maryse Massiera. Elle complètement séduite par lui, mais aussi par sa voix - il lui chante des chansons country américaines, dont "Freight Train" qui est sa préférée. Maryse aime tellement cette chanson qu'elle veut l'avoir sur un disque, un disque enregistré au seul exemplaire, qu'elle pourra écouter quand Joe est absent.


1964 - Maryse enregistre la voix de Joe sur un magnétophone et donne la cassette à la CBS, label alors quasi inconnu en France. La maison de disque, impressionnée par le résultat, tente de convaincre Joe de son potentiel de chanteur.
Tout d'abord réticent, le jeune homme se laisse convaincre et enregistre alors un véritable 45 tours. Malgré le bide total, le jeune homme de 26 ans sent cette fois qu'il est fait pour ce métier et décide de persévérer. Quelques semaines après, Joe signe son premier contrat exclusif. Il est le premier français qui signe chez une maison de disque américaine.
Cette même année, il rencontre Jacques Plait, qui devient son directeur artistique. Jacquot cherche un bon arrangeur. Johnny Arthey, un anglais, répond tout de suite. Jean-Michel Rivat écrit les textes des chansons de Joe.

1965 - Joe sort son premier EP "Je change un peu de vent".

1966 - Le titre Bip Bip lui confère le statut de vedette. Son image de séducteur tranquille et sa belle voix ample séduisent un public essentiellement féminin. Ca m’avance à quoi, sorti en 45 tours, commence à passer sur les ondes. Il sera suivi d’une nouvelle version de Guantanemera. Puis Joe s’envole pour les États-Unis où il va enregistré "Joe Dassin à New York", son 1er album. Excuse me lady sort en novembre et décolle immédiatement.


1967 - En digne héritier du perfectionnisme américain, Joe ne laissera plus rien au hasard. Sa route est désormais ponctuée de grands succès, que ce soit sur disque ou sur scène. Le parolier Franck Thomas fait son entrée avec Les Dalton, qui font allusion avec un certain humour, à la bande dessinée Lucky Luke et à ses origines yankees, qui propulsent Joe en tête des hits parades. Les Dalton seront suivis de Marie-Jeanne et d’un 2e album, "Les deux mondes de Joe Dassin". Il effectue une tournée en vedette américaine avec Salvatore Adamo. En janvier de cette même année, Joe est sollicité pour présenter le Gala des Trophées du MIDEM à Cannes. Les plus grandes vedettes mondiales et des artistes de CBS France sont présents comme Patrick Abrial ou Gigliola Cinquetti pour lesquels il composa des chansons (voir Joe le Compositeur)

Les deux mondes de Joe Dassin
1967 - LP 63194

1968 - Sortie de Siffler sur la colline, Le petit pain au chocolat et de La bande à Bonnot.
Joe se lie d’amitié avec Carlos, pour qui il écrira plusieurs chansons.
Il boucle un nouvel album avec les titres sortis en 45 tours auquels s’ajoutent Ma Bonne étoile et Le petit pain au chocolat.

1969 - Sortie du 3e album, Le chemin de papa, sur lequel figure l’un de ses plus gros tubes Les Champs Elysées. Joe passe en vedette à l’Olympia.
Malgré une première alerte de santé avec un infarctus, l'artiste refuse de s'apitoyer sur son sort et poursuit ses tournées de plus belle.


1970 - Joe obtient le Grand prix du disque de l’académie Charles Cros pour l’album Champs Elysées et croule littéralement sous les récompenses. Impossible désormais de remonter la plus belle avenue du monde sans penser aux paroles adaptées d'un hit américain "Waterloo road" par Pierre Delanoë. Ce titre sera traduit dans diverses langues, assurant à ce titre un succès planétaire.
Sortie en 45 tours de L’Amérique, Cécilia et C'est la vie Lily puis le 4e album, avec en prime La fleur aux dents et L’équipe à Jojo. Claude Lemesle rejoint l'équipe. L’album est disque d’or en dix jours.

1971 - Sortie de La ligne de vie, le 5e album, puis tournée à travers le monde. La complainte de l’heure de pointe, Salut les amoureux et Le moustique.
Entre 1968 et 1971, les pochettes de tous les singles de Joe Dassin ont pour point commun original des affiches de western.

1972 - Nouveau 45 tours Taka-takata qui reçoit un bon accueil. Il sera suivi de Joe, le 6e album contenant Le moustique, Salut les amoureux, La complainte de l'heure de pointe.

1973-74 - Joe enregistre 13 chansons nouvelles, son 7e album. Au terme de deux années difficiles, Joe retrouve le chemin du succès avec Vade Retro, son 8e album et Si tu t’appelles Mélancolie. Il remonte sur la scène de l'Olympia.

1975 - Nombreux sont les couples qui se sont formés grâce au slow langoureux de L'été indien qui est, incontestablement, le tube de l’été 75.
Boby Lapointe
, devenu son ami, lui permet de rencontrer Georges Brassens, son idole. Loin du show-biz, ce simple dîner restera gravé dans la mémoire du chanteur.
Le single est suivi du 9e album, Et si tu n’existais pas où l’on trouve Ca va pas changer le monde, Salut, Il faut naitre à Monaco


1976 - Joe flirte à nouveau avec le succès. Tournée avec le groupe Martin Circus. L'image du séducteur au costume blanc continue de séduire avec À toi, Il était une fois nous deux, Le café des trois colombes… des titres enregistrés sur Le jardin du Luxembourg, son 10e album.

1977 - Tournée en Espagne et en Amérique du Sud

1978 - Joe enregistre une chanson en grec avec sa belle mère Mélina Mercouri pour le film Cri de femmes. Sortie de son 11e album Les femmes de ma vie avec Dans les yeux d’Emilie, La demoiselle de déshonneur, une chanson écrite et composée par Claude Lemesle.


1979 - Joe ignore qu'il monte pour la dernière fois sur les planches de l'Olympia.
Sortie du 45t le dernier slow, qui sera l’un des slows de l’été. Ce disque est pressé sur un maxi single 33". D'autres singles comme La vie se chante, la vie se pleure, Côté banjo, côté violon ou Faut pas faire de la peine à John se retrouvent dans les bacs.
Tony Joe White collabore avec Joe sur son 13e album Blue Country, qui reste le dernier sorti en France.

1980 - Sortie du single The guitar don’t lie. Un autre titre pressé sur un maxi single 33" : c'est le deuxième et le dernier. Joe travaille sur un nouvel album en anglais, toujours avec la collaboration de Tony Joe.
Son état de santé n’est pas bon. En juillet, Joe est victime d’un infarctus. Il est affaiblit par ses attaques cardiaques. Pour se reposer, il s’envole pour Papeete, sur une île acquise des années auparavant. Un ultime infarctus le terrasse en plein été 80, le 20 août.
sources : www.nostalgie.fr
www.Radiofrance.fr
Club International "Les Amis de Joe Dassin"

Les chansons de Joe continuent à vivre...

Depuis la disparition de celui qui est devenu, aujourd'hui, une légende, les hommages se succèdent à travers les compilations et les intégrales. A noter en 2005, pour les 25 ans de sa disparition, la découverte de trois titres inédits de grande qualité qui n’avaient jamais été mixés : Trois Caravelles, À la folie et Depuis l’année dernière qui sera repris en synchro dans le film Campinget qui figure dans le coffret 3 CD Best of Éternel... qui parait le 2 Mars 2005.


Le 10 octobre 2006, au Capitol à Québec, eu lieu la première mondiale du spectacle musical intitulé Joe Dassin la grande fête musicale. Danseurs, musiciens et chanteurs ont redonné vie aux chansons de Joe. Une tournée s'ensuit : Boston, New York, Los Angeles, San Francisco, Chicago, Toronto et Montréal...

Un album de reprises, Salut Joe ! Hommage à Joe Dassin produit par Stefie Shock, a été réalisé par des artistes québécois.



En 2010, Christophe Barratier met en scène un spectacle musical et interactif "Il était une fois... Joe Dassin". Plusieurs jeunes chanteurs reprennent ses plus grands tubes.  Et la cerise sur la gâteau : la participation du chanteur Julien Dassin, le fils cadet de Joe.
En 2012, Julien enregistre en duo avec Florence Coste (une jeune chanteuse issue de ce spectacle), un album en hommage à Yves Montand.



On découvre aussi tous les jeunes talents ou artistes confirmés qui ajoutent les chansons de Joe dans leur répertoire, parce qu'ils ont gardé le souvenir d'une époque, celui d'une musique ou parfois même d'un texte.
Les sosies ou comédiens qui continuent à faire vivre Joe à travers de spectacles d'imitation. (voir notre page "Les Spectacles en Hommage à Joe Dassin" ou "Comme Joe Dassin" dans la rubrique Thématique du blog).


Joe Dassin n'était pas seulement un chanteur. Il était aussi un musicien. La musique prenait de la place dans sa vie, et l'oreille musicale, il l'avait ! Il était capable de reproduire une mélodie qu'il avait entendue qu'une seule fois quelques mois auparant. Pas seulement compositeur pour son répertoire (voir"par Joe Dassin" dans la rubrique Thématique du blog), Joe a également composé pour des artistes telles Melina Mercouri, France Gall, Gigliola Cinquetti ou Marie Laforêt... (voir  la page "Joe le Compositeur"). Mais celui qui a bénéficié de plusieurs musiques de Joe est son ami Carlos. Avec des titres comme Le tiercé, Le bougalou du Loup-Garou, Senor Meteo ou Big Bisou. Et oui ! Big Bisou c'est la musique de Joe !!! (voir l'article "Carlos - Un Big Bisou sur les musiques de Joe Dassin")

On ne peut parler de la biographie musicale de Joe Dassin sans parler de L'album de famille - Il était une fois Joe Dassin, un livre écrit par sa soeur Richelle Dassin (Ricky). Un album de souvenirs, composé de textes riches en émotions et magnifiquement illustré.  

Ricky a composé de nombreuses chansons de Joe. Elle continue d'ailleurs aux côtés du fils aîné de Joe, Jonathan Dassin qui mène une carrière musicale. (voir les articles sur Blue Country Mag')




"Si ça fait plus de 30 ans que tu es là Joe, c'est que tu es là pour de bon !"
Didier Morissoneau - 2009

Dernière mise à jour le 14 juillet 2014

4 commentaires:

  1. Bien dommage. Une très belle mais courte carrière. On pense toujours à toi Joe

    RépondreSupprimer
  2. C'est agréable de retrouver Joe dans ce décor. J'aime beaucoup me promener sur ce site. Daniel H.

    RépondreSupprimer
  3. Lo admiro tanto a JOE! Quisiera saber todo sobre él, pero a veces el idioma es una barrera ya que las traducciones no son buenas.

    RépondreSupprimer
  4. Tu nous manques, toi le spécialiste du slow!
    Repose en paix...

    RépondreSupprimer

Aucune obligation d'être membre pour laisser votre commentaire. Si vous n'avez pas de compte, il suffit de sélectionner le profil "anonyme". À bientôt ;-)

Un modérateur de commentaires est actif afin de lutter contre les spams.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Suivre les Posts du Blog

INA | Top à Joe Dassin (1h20 de tubes)

Blue Country s'épingle sur Pinterest

Tous les visuels des Vinyles, CD, DVD & VHS, Partitions, Livres, Cartes promo, Affiches, Plans Média et autres posts de Blue Country sont disponibles sur Pinterest.